L’huile de macadamia, par Boris Cuzon (Australie)

Le noyer de Queensland, état du Nord-est Australien dont il est originaire, est l’autre nom du macadamier. Sa culture se fait en Nouvelle Zélande, en Amérique du sud, en Afrique du Sud et aux Etats Unis (Californie et Hawaï).

L’huile de noix de macadamia est obtenue par pression à froid des noix ; elle est claire et de couleur ambrée, et a une odeur semblable à la noisette.

Comme l’huile d’avocat, l’huile de noix du macadamier offre de nombreux bienfaits.

– En cuisine, on l’utilise sur des salades et des préparations froides et chaudes ainsi que pour la cuisson et friture (son point de fumée est à 210°C).

– Au restaurant, nous servons des Saint-Jacques de la Baie de Hervey poêlées sur une purée de pomme de terre à l’huile de noix de macadamia, avec une sauce au safran.

– En cosmétique, elle est très hydratante et adoucissante, recommandée pour les soins de la peau et des cheveux, ainsi que pour les massages.